Arthrose : comment améliorer la qualité de son sommeil ?

SerialBuzzer
Read Time4 Minute, 9 Second

arthrose

Lorsque vous souffrez d’arthrose, il peut être compliqué de facilement trouver le sommeil. De même, les douleurs persistantes associées à ce trouble articulaire et osseux peuvent avoir un impact sérieux sur la qualité de votre repos nocturne.

Fort heureusement, il existe certaines astuces que vous pouvez suivre pour mieux dormir. Sans plus tarder, voici tout ce qu’il faut savoir pour avoir un sommeil de qualité en cas d’arthrose !

L’arthrose : comment affecte-t-elle le sommeil ?

L’arthrose, également connue sous le nom d’arthropathie chronique dégénérative, est la forme de rhumatisme articulaire la plus répandue. Causée par la désagrégation progressive du cartilage présent aux extrémités des os, cette affection touche toutes les articulations sans exception. Cependant, les plus affectées durant le sommeil sont les cervicales (cou), le dos, les lombaires ou les hanches et parfois les genoux. C’est pour cela qu’il est souvent conseillé de dormir sur un Matelas de qualité afin de limiter au maximum l’impact de cette maladie sur votre sommeil.

Comme évoqué précédemment, l’ostéo-arthrite (l’autre appellation de l’arthrose) est caractérisée par des douleurs persistantes qui se manifestent au niveau des différentes articulations. Cela peut occasionner des raideurs et une perte fonctionnelle des membres concernés.

Ces douleurs sont plus remarquables pendant la nuit avec des poussées inflammatoires qui peuvent littéralement vous empêcher de dormir (multiples réveils nocturnes). Inversement, il a été prouvé que le manque de sommeil induit par ce trouble articulaire pouvait exposer les malades à un état de fatigue extrême.

Il faut savoir que cette situation n’est pas sans conséquence sur l’intensité avec laquelle les douleurs arthrosiques se manifestent. Ainsi, plus les nuits passées sans pouvoir dormir s’enchaînent, plus le patient est susceptible de développer une hyperalgie. Cela peut le plonger dans un état dépressif qui affectera sa capacité à mener une vie normale.

Dans ces conditions, il urge d’optimiser le confort de son lit et de mettre en place un plan d’actions efficaces afin de profiter d’un sommeil réparateur.

Dormir mieux malgré l’arthrose : comment s’y prendre ?

Pour améliorer la qualité de votre sommeil malgré l’arthrose, il existe plusieurs astuces simples que vous pouvez appliquer.

Revoyez les pièces de votre literie

La première chose à faire pour mieux dormir lorsque vous souffrez d’arthropathie chronique est de remplacer votre matelas. Il se pourrait qu’il soit en effet la cause de vos difficultés à vous relaxer. Si vous dormez sur un vieux matelas qui offre un accueil trop moelleux, vos articulations risquent d’être sollicitées plus souvent. C’est une situation qui peut amplifier vos symptômes.

Pour éviter cela, investissez dans un modèle de matelas plus ferme comme celui à ressorts ensachés qui offre une densité suffisamment élevée. Si votre arthrose est située au niveau du cou, n’hésitez pas à vous équiper d’un oreiller cervical en mousse viscoélastique (à mémoire de forme).

Faites attention au confort de votre chambre à coucher

Les conditions de couchage ont également un rôle important à jouer dans votre quête d’une meilleure qualité de sommeil. À ce propos, notez qu’il existe un certain nombre de facteurs qui tendent à favoriser une nuit réparatrice.

C’est particulièrement le cas de la température de votre chambre à coucher, qui doit idéalement se situer entre 19 et 21 °C. En effet, l’air frais peut aider à prévenir le déclenchement des poussées inflammatoires, ce qui vous permettra d’entrer plus facilement dans le sommeil.

Sachez par ailleurs qu’une telle température ambiante génère autour du dormeur un espace tampon de chaleur (entre 30 et 35 °C) émanant de son propre corps. Des études ont prouvé que dormir dans ces conditions peut avoir des effets positifs sur les propriétés régénératrices du sommeil.

Autres conseils pour améliorer la qualité de votre sommeil en cas d’arthrose

Adopter une position de sommeil qui favorise un bon alignement de la colonne vertébrale est également important pour mieux dormir lorsque vous souffrez d’ostéo-arthrite. L’objectif ici est de limiter la pression exercée sur les articulations sujettes aux douleurs arthrosiques afin que les muscles concernés soient plus reposés au réveil.

Vous pouvez aussi recourir à diverses solutions thérapeutiques visant à soulager les articulations, atténuer les douleurs et faciliter le sommeil. C’est le cas, entre autres, de :

  • la prise d’anti-inflammatoires,
  • la pratique du yoga, du taï-chi et autres mouvements méditatifs,
  • le recours à la massothérapie et à l’acupuncture,
  • le recours aux exercices d’étirement.

Faire de l’exercice (modérément) est particulièrement bénéfique. Cela permet de prévenir le phénomène de raideur responsable des crises inflammatoires survenues pendant la nuit. Il est par ailleurs formellement déconseillé de prendre des repas trop lourds ou de consommer du tabac et de l’alcool avant d’aller au lit. Ces comportements alimentaires ont tendance à perturber l’endormissement. En cas de symptômes persistants ou de difficultés, malgré l’application de ces différentes méthodes, pensez à consulter un rhumatologue.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Next Post

Jennifer Lopez était à l'origine censée faire partie du tristement célèbre baiser de Madonna et Britney Spears aux VMA de 2003

Au cas où vous auriez oublié (ou n’étiez pas encore nés), Britney et Madonna ont fait la une des journaux quand ils ont partagé un baiser sur scène lors du spectacle d’ouverture de la cérémonie de remise des prix. Il s’avère que Christina n’était même pas censée faire partie de […]