NOY MEIRSON : une artiste pop-électro aux refrains pleins de douceur

Serial Buzzer 2

Nous continuons cette série de portraits de nouveaux talents avec NOY MEIRSON, une jeune chanteuse israélienne qui nous embarque dans ses mélodies pleines de douceurs.

Read Time3 Minute, 43 Second

noy-meirson artiste

Nous continuons cette série de portraits de nouveaux talents avec NOY MEIRSON, une jeune chanteuse israélienne qui nous embarque dans ses mélodies pleines de douceurs. Elle puise son inspiration de ses voyages ! Nous vous invitons à la découvrir un peu plus via cet entretien.

BUZZMOICA : Bonjour, pouvez-vous vous présenter ?
NOY MEIRSON : Je m’appelle Noy Meirson, je suis auteur-compositeur-interprète israélienne. Je sors actuellement mon deuxième single “ça va aller” en France, au Congo et en Israël.

BUZZMOICA : Quel est votre parcours ?
NOY MEIRSON : Quand j’étais enfant ma mère m’a forcé à apprendre le piano. Elle avait la conviction que la musique apporterait le bonheur à la maison. A l’époque je souffrais d’asthme et avec le temps le chant m’a aidé à guérir, la musique est devenue un élément essentiel de ma vie. Ces dernières années elle m’a conduit en voyage sur différents continents et m’a fait découvrir des cultures formidables, comme la culture congolaise en Afrique. Tout a commencé lorsque je travaillais sur mon premier album avec le talentueux producteur israélien Lior Shoshan. J’ai sorti une reprise de la chanson “Redemption song” de Bob Marley qui à notre surprise a connu un grand succès au Congo. Aujourd’hui la musique m’ amène en France, un pays qui m’est si cher et j’en suis particulièrement émue.

BUZZMOICA : Pourquoi avoir choisi ce nom de scène?
NOY MEIRSON : J’ai décidé de garder mon nom et prénom d’origine, Noy Meirson, c’est pour moi le plus sincère.

BUZZMOICA : Votre single est disponible, pouvez-vous nous en dire plus?
NOY MEIRSON : La chanson “ça va aller” parle des peurs et du combat quotidien de chacun aujourd’hui. Elle propose un point de vue optimiste: si vous écoutez votre voix, si vous suivez votre chemin, celui auquel vous croyez, ça va aller. J’ai écris la chanson en hébreu avec mon producteur Lior Shoshan; Noémie Dahan l’a adaptée en français.

BUZZMOICA : Envisagez-vous une tournée ou des lives sur Internet?
NOY MEIRSON : Absolument, Je prévois de faire un concert live de mon studio sur les réseaux sociaux. La date sera annoncée sur ma page Facebook et Instagram. Vous êtes les bienvenus!

BUZZMOICA : Quels sont les artistes qui vous inspiré et donné envie de chanter?
NOY MEIRSON : La passion pour le chant est née d’une rencontre personnelle avec la voix, lorsque que je luttais contre l’asthme. Je suis par ailleurs très influencée par la musique ethnique instrumentale, mais aussi des artistes comme Piaf, Gainsbourg, Queen, Sia, Stromae et bien d’autres …

BUZZMOICA : Comment définiriez-vous votre univers musical?
NOY MEIRSON : Je dirais que ma musique porte en elle des échos, des mélodies du passé, des sons contemporains. C’est un mélange des genres, de la chanson française à l’électro-urbain en passant par la pop…J’aime aussi rapporter des sons de mes voyages dans le monde et les intégrer à ma musique.

BUZZMOICA : Etes-vous auteur-compositeur-interprète ?
NOY MEIRSON : Oui je suis auteur-compositeur-interprète. J’adore chanter en français, bien que ce ne soit pas ma langue maternelle, j’aime ses voyelles, ses sons, c’est une langue qui m’est naturelle…

BUZZMOICA : Et sinon jouez-vous des instruments de musique?
NOY MEIRSON : Oui je joue du piano et de la guitare.

BUZZMOICA : Avez-vous fait des études précédemment ? Si oui, lesquelles?
NOY MEIRSON : J’ai intégré une école de Théâtre et d’Art de la scène et par la suite et ai participé à des productions de théâtre et cinéma. La musique m’a toujours accompagné, à la fin de mes études j’ai entrepris l’écriture de mon premier album.

BUZZMOICA : Vos parents sont-ils également musiciens ou issus de ce milieu ? Si non, quel est leur métier ?
NOY MEIRSON : Ma mère aime beaucoup la musique mais n’est pas musicienne professionnelle. Elle collectionne des instruments de musique ethnique comme le hang, le dilruba (une vièle) dont elle joue. Ce sont ces instruments favoris.

BUZZMOICA : Et, quels sont vos projets futurs?
NOY MEIRSON : Continuer de créer et d’accompagner les gens par la musique sur leur chemin de vie, faire des collaborations artistiques nouvelles et sources d’inspiration, et bien sûr continuer mes activités musicales au Congo,découvrir davantage la scène musicale française.

BUZZMOICA : Enfin, avez-vous un petit mot pour nos lecteurs ?
NOY MEIRSON : Je vous remercie d’avoir pris le temps de lire cette interview, je vous souhaite de continuer sur votre chemin, et ça va aller. J’ai hâte de vous retrouver sur ma page Facebook et Instagram.

3 0

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

2 thoughts on “NOY MEIRSON : une artiste pop-électro aux refrains pleins de douceur

  1. une très belle chanson! J’aime beaucoup la chanson, car pendant ce temps j’ai vraiment besoin d’optimisme et cette chanson nous renforce tous, parce que nous avons tous besoin de renforcement. Merci Noy Meirson pour la merveilleuse poésie qui vous vient du cœur et pour le message stimulant que vous nous avez transmis. Une chanson profonde pleine de foi et d’amour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Next Post

NBA RING : La NBA va se protéger du Coronavirus avec une bague

La NBA a élaboré un plan destiné à empêcher la propagation du coronavirus pour l'ensemble des joueurs avec la NBA RING entre autres.
NBA RING