Le portrait sans filtre d’un religieux « hare Krishna » par Cédric Barbier

Serial Buzzer

Moi-même étant athée, je suis fier de mon travail car j’ai réussi à vivre avec des religieux « hare Krishna », sans jugement.

Read Time2 Minute, 30 Second

Pour mon 19ème portrait je vous propose un voyage spirituel, le tout dans la convivialité et la gaîté. Moi-même étant athée, je suis fier de mon travail car j’ai réussi à vivre avec des religieux « hare Krishna », sans jugement. Ils m’ont accepté comme je suis et je les ai filmé de manière neutre, comme je le fais habituellement pour chacun de mes portraits. Que du plaisir !

Achot Achot, d’origine arménienne, est arrivé à Paris en 1993. Comme il le dit dans la vidéo, il a construit lui-même sa maison. Il est très habile de ses mains. En tant qu’artiste peintre, il est très productif et présente des centaines d’oeuvres. Il est aussi professeur et pédagogue, il enseigne depuis plus de 30 ans la pratique de la conscience de Krishna.

« hare Krishna » : c’est quoi ça ?

On pense à tord que c’est une secte. C’est simplement une religion véridique, provenant de l’Inde. Dans les années 70 en France c’était la mode. Il y a 50 ans on était très nombreux à être « Hare krishna ». Nous étions des hippies, avec des pantalons « patte d’eph ». Ces pantalons reviennent à la mode, pourquoi pas Krishna aussi ?

J’ai donc pu filmé des conférences, mais aussi beaucoup d’exercices du kirtan. Qu’est-ce qu’un kirtan ? C’est une «prière à Dieu». Ca correspond aux chants dévotionnels et spirituelles de l’Inde et du Bangladesh, accompagnés d’instruments de musique comme l’harmonium et le tablâ. C’est très dynamique, très joyeux, on chante et on danse tous ensemble. Ca change vraiment de nos messes soporifiques. Le kirtan se pratique en intérieur comme en extérieur. Nous sommes allé unanimement chanter et danser pendant quelques heures, un après-midi, à Montmartre. j’ai été ravi de voir le plaisir partagé, les sourires s’afficher sur le visage des passants. Beaucoup se sont même joints à nous pour chantonner, fredonner, gigoter, se trémousser…

J’ai pu goûter à différents plats végétariens, tous plus colorés les uns que les autres. Le plat en plus d’être traditionnellement offert est excellemment bon. Je vous propose à tous d’aller manger leur plat, c’est un délice à chaque fois. Pour mon protagoniste, cuisiner est aussi une forme d’art. Il prend un réel plaisir à créer, il utilise différentes couleurs et diverses textures. Avec sa femme il se dispute pour savoir qui va cuisiner chaque jour. Achot Achot me dit qu’il trouve une réelle félicité de vie, saine et végétarienne. Il est contre toute forme de souffrance et donc contre le fait de manger un animal. Il croit au karma et à la réincarnation. Chaque jour il donne tout son sens à l’expression « un esprit sain dans un corps sain ».

Je vous laisse donc découvrir ce nouveau portrait, qui dure 17 minutes. N’hésitez pas à partager mon travail de partout. Je ne gagne pas d’argent avec cela, mais quel plaisir énorme, d’une part de rencontrer des gens extraordinaires, d’autre part de réaliser entièrement chacun de mes documentaires. Ils sont tous visibles sur mon site https://www.videaste.eu/portraits.html
Cédric

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Next Post

Ted Lasso perd sa moustache dans un délicieux spécial de Noël animé

Noël approche à grands pas, et pour ceux d’entre nous (moi y compris) qui n’ont fait aucune préparation ou shopping, il est officiellement temps de commencer à paniquer. Heureusement, les éternellement optimistes Ted Lasso est là pour répandre un peu de joie des Fêtes. Pomme a sorti un animé Ted […]