Cédric Barbier : le portraitiste des personnages parisiens

Serial Buzzer

Il s’appelle Cédric Barbier, c’est un vidéaste passionné et plein de talent.
Son plus grand plaisir c’est de réaliser des portraits. Il en a réalisé au nombre de 18 et il espère agrandir son tableau de chasse chaque jour un peu plus !

Read Time2 Minute, 15 Second

Il s’appelle Cédric Barbier, c’est un vidéaste passionné et plein de talent.
Son plus grand plaisir c’est de réaliser des portraits. Il en a réalisé au nombre de 18 et il espère agrandir son tableau de chasse chaque jour un peu plus !

Un boulimique de portraits

Il a commencé en 2010 avec « François III le futur empereur ». Après ce succès il a enchaîné avec « Michel Godin des mers l’artisan poète », rencontré à Nation, « Pascal Tourain l’homme tatoué » dans le onzième arrondissement, « Papy Dance » à place d’Italie. A Maubert-Mutualité il a adoré voir se battre « Picoltrop le catcheur ». Le batteur parisien « Street Kitchen orchestra » quant à lui, il l’a croisé dans une multitude d’endroits de la capitale.

Il voyage dans Paris, ville que il adore, au grès de ses magnifiques rencontres.

Nous sommes heureux de vous présenter aujourd’hui son dix-huitième portrait.

Portrait #18 : Dans ta face !

Le pitch : Thomas est un grand passionné depuis tout petit des arts martiaux. A l’âge de 10 ans, il faisait déjà du karaté et il adorait ça. Aujourd’hui il continue à s’entraîner très dur tous les jours. En pleine rue, dans la capitale française, les passants peuvent le voir grimper pieds nus aux arbres, même très haut, faire des pompes sur un seul bras, faire des tractions et autres exercices de pousser.

Thomas a eu la chance en 1996 d’aller s’entraîner dans les écoles qui se trouvent autours du temple de Shaolin, en Chine. Ils nous montrent ainsi différents exercices appris là-bas comme l’impressionnant gainage Shaolin qui se réalise à l’aide d’un bâton. Thomas en utilise des différents pour travailler les parties  de son corps. En effet chez les Shaolin, on travaille toutes les parties du corps, même le crâne ! Notre sportif de haut niveau est capable de se réceptionner sur la tête. On le voit en effet dans cette vidéo.
Notre athlète fait très attention à ce qu’il se passe autours de lui. Il ne veut pas gêner les citadins qui déambulent sur les trottoirs, il n’est pas là pour ça. Ces derniers sont en général très curieux. Souvent, ils viennent discuter avec Thomas, s’intéressent à sa pratique du sport en pleine rue.

Grâce à toutes ses connaissances, la pratique de nombreux arts martiaux comme le karaté, le MMA, la lutte ou bien encore la boxe, Thomas a su acquérir un équilibre entre calme mental et puissance physique. Cette vidéo, ce portrait, montre que, dans tous les cas, on peut s’inspirer de cette philosophie d’harmonie entre le physique et le mental, quelle que soit l’activité physique pratiquée.

L’ensemble des ses réalisations sont visibles sur son site personnel https://www.videaste.eu.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Next Post

88 messages aléatoires avec des vibrations vraiment ringard du groupe en ligne 'Delusions of Adequacy'

Quoi que vous me disiez, vous ne me convainqueriez pas qu’il n’y a pas un seul nerd en chacun de nous. Que vous fassiez référence au Seigneur des Anneaux et à Harry Potter ou que vous preniez des morceaux de Donjons ou de Dragons dans le monde réel, ou que […]