Portrait #20 – Elefs : Je vois des éléphants roses partout !

CryptoCross0ver
Read Time2 Minute, 34 Second

Il s’appelle Cédric Barbier et c’est un vidéaste passionné et un portraitiste parisien. Nous avons déjà diffusé quelques uns de ses portraits sur notre site car ils sont à chaque fois vraiment passionnant! Sa dernière production ne déroge pas à la règle.

Un vingtième portrait, et pas des moindres !

En effet il vous présente Olivier, le créateur discret, éleveur d’ « Elefs » dans la ville de Paris. Qu’est-ce qu’un « Elef » me demanderez-vous ? Et bien c’est tout simplement le nom qu’Olivier a donné à toutes ses bestioles, à toutes ses créatures. Vous l’aurez compris, « Elef » est un diminutif du mot « Eléphant ». Et oui, le parisien peut découvrir quotidiennement des animaux divers et variés sur chacune des bouches d’aération du métro. Des éléphants donc, mais aussi des girafes, des poissons, des poulpes, des ours polaires blancs, des taureaux, mais aussi des soucoupes volantes, des fusées, des igloos, des thermomètres, des montgolfières…

Ce vingtième portrait à peine mis en ligne,  a déjà des retours très positifs, et ça fait plaisir:

« Ouais c’est sympa, ça met de la couleur, du sourire dans le quotidien c’est fun » 

« Y a trois ans environ je rentrais du boulot boulevard Ornano, j en ai croisé trois sur une bouche de métro, et je me posais la question de l’origine, croyant à une opération de la mairie de Paris. Aujourd’hui j’ai ma réponse, merci à toi. Sacré portrait »

« Merci pour ce petit moment de douceur. » (source: koreus.com, la chambre des liens)

« Quelle poésie ! Un nouvel art dans les rues de Paris. Bravo l’Artiste ! »

«Génial !! je me demandais qui faisait ces animaux C’est trop coool Please comme back place d’Italie !! »

« Du grand Art de Montmartre ! » (source: youtube.com, commentaires sous la vidéo)

La genèse des Elefs !

Olivier utilise pour ses « Elefs » du tissus recyclé, des chutes non utilisés du marché Saint-Pierre à Montmartre. Son amie Nicole est la couturière du projet. A partir d’un dessin envoyé par Olivier, Nicole réalise tout d’abord un patron, puis ensuite elle coud entièrement l’animal qui prend alors vie. Une prouesse qui la rend fière d’elle, et elle a bien raison. Il lui faut facilement trois heures de travail par bestiole, sans compter la découpe. Mais cela en vaut la peine ! Une fois les animaux lâchés, disséminés partout dans la capitale, nos deux créateurs prennent plaisir à voir se répandre la poésie à travers la grisaille urbaine parisienne. 

En plus de faire plaisir aux parisiens, Olivier fait plaisir aux enfants. Et oui, cet art de rue est un magnifique terrain de jeu pour tous les enfants qui ont la chance de pouvoir monter sur la bouche d’aération et de jouer avec les différents « Elefs ».

Voici le lien youtube de ce portrait, nommé « Portrait #20: Je vois des éléphants roses partout !!! »   : https://youtu.be/zzef1miCa-A

L’ensemble des mes réalisations sont donc visibles sur son site personnel : https://www.videaste.eu.

Partagez un maximum ce 20ème portrait (qui dure 20 minutes) à au moins 20 personnes 🙂

Le vin  ça se fête  !

Abonnez-vous sur ma chaîne Youtube: https://youtube.com/lebibix-videaste-paris//?sub_confirmation=1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Next Post

Mbappe aborde la "relation que nous entretenons avec le temps" dans la dernière campagne Hublot

Considéré comme l’un des meilleurs footballeurs du monde, Kylian Mbappe est dans la fleur de l’âge, une incarnation vivante de la passion, du succès et du pouvoir des rêves. Le directeur créatif multidisciplinaire Ezra Petronio capture l’excellence du joueur, appliquant une esthétique sans compromis, intemporelle mais contemporaine qui évite l’ostentation […]