ou 
J'accepte les cgu de Buzzmoiça.
Se connecter | S'inscrire | Mot de passe oublié
ajouter un buzz

Vis ma vie de raciste

Article posté par 2guys1blog 25 novembre 2013 dans Amusant

Ah, il est loin le temps où les français regardaient le 20h de TF1 et saluaient le professionnalisme d’Harry Roselmack, se marraient aux vannes de Jamel et faisaient gagner Cyril Cinelu à la Star Ac’ 6.

L’ambiance est morose et ne donne pas vraiment la banane, il ne fait pas bon être différent.

Oui, 2 Guys 1 Blog se la joue sérieux (autant que faire se peut) un instant parce qu’en tant que “différents”, ce problème nous touche directement. Pour ceux qui ne le savent pas, ou pour ceux qui sont aveugles mais qui s’acharnent à tenter de lire nos articles (et on les félicite pour tant d’abnégation) l’un des auteurs est BLACK par son père et noir par sa mère, et l’autre, pire, a des reflets ROUX ! Deux minorités fortement touchées par ce qu’on appelle : LE RACISME !!

Il y a 20 ans, 10 ans, être raciste et le revendiquer était aussi mal vu que faire un pet foireux lors d’une minute de silence. Aujourd’hui, “avoir sa carte du parti” est aussi commun qu’une mauvaise vanne de Tex. De nos jours, haïr les noirs, les juifs et les arabes, c’est chouette et on le clame haut et fort.

Mais dans le fond que savons-nous des racistes ? A quoi ressemble le quotidien d’un xénophobe antisémite ayant quelques préjugés ? Prenons (tout à fait au hasard) l’exemple d’une journée de Jean-Marie, un breton de 85 ans, un retraité qui a laissé l’affaire familiale à sa fille. Jean-Marie aime courser les rouquins, l’histoire allemande de 1939 à 1945, son oeil droit et la race blanche.

7h30 :
Le réveil de Jean-Marie sonne. Chaque matin, Jean-Marie se réveille au son de La Marseillaise. Il remet son œil de verre et se lève : “Bon pied, bon oeil” comme il dit.

7h48 :
En bon papy-facho… hum papy-gateau, Jean Marie prépare le petit-déjeuner pour ses petits-enfants d’un blond immaculé. Le petit Louis réclame un bol de Banania. Il ne recevra qu’une paire de claque, un bol de flocons d’avoine, et une tartine de pain (sans beurre, évidemment). Jean-Marie, lui, se fait un café, qu’il aime boire bien noir paradoxalement.

8h12 :
Jean-Marie ne travaille plus. Il habite un petit pavillon résidentiel dans une lointaine banlieue chic parisienne. Dans son quartier, les seuls émigrés qu’on apprécie sont ceux de canard (comprend qui pourra). Jean-Marie occupe ses journées à nourrir son poisson rouge, nommé Himmler et à jouer avec ses deux bergers allemands, Adolf et Eva. Oui c’est un féru de l’histoire allemande.

8h45 :
Jean-Marie se prélasse devant un bon film. En effet, il revoit pour une énième fois “La Rafle”. Oui, Jean-Marie aime les comédies françaises un peu légères. Rien de tel pour se marrer.

10h33 :
Jean-Marie va acheter son journal. Il n’est pas vraiment “presse” et dénigre la plupart des journaux depuis qu’il a lu le journal d’une certaine “Anne Franck”. Mais Jean-Marie aime se détendre en feuilletant l’excellent hebdomadaire Minute. Des articles de fond, des conseils pour bien réussir sa manifestation anti-mariage pour tous, des mots croix-gammé-sés… Jean-Marie aime ce journal car il peut servir de PQ après lecture.

10h45 :
Dans la rue Jean-Marie croise Abou son voisin camerounais. Celui-ci le salue poliment et Jean-Marie lui répond en le priant de retourner en “Bamboulie”. Toujours le mot pour rire, n’est-ce pas ?

11h21 :
Jean-Marie montre ses photos de voyages à ses petits-enfants. Aujourd’hui, il leur raconte la Guerre d’Algérie. Ah le couscous, les souks, la torture à la gégène, les épices, les copains, les meurtres… Papy à la larme à l’oeil (celui qui fonctionne bien sûr).

12h23 :
Le four de la cuisine est tombé en rade. Jean-Marie cherche immédiatement un vendeur allemand dans le bottin… sans succès. Dommage, car il ne jure que par la qualité teutonne pour certains produits.

LA SUITE ICI : http://tmblr.co/Z0lD5x-Ob2u5
Rejoignez-nous sur Facebook : https://www.facebook.com/marvin.jerem

Commentaire(s)

2

1

1

0

0

0

0

0

comments powered by Disqus
chargement en cours
Revenir en haut