ou 
J'accepte les cgu de Buzzmoiça.
Se connecter | S'inscrire | Mot de passe oublié
ajouter un buzz

Sandrine, poète et grenobloise

Article posté par rambaba 09 avril 2012 dans Art et Créa - 1787 vue(s)

La poésie vit avec son temps et elle entraîne dans son sillage de nombreux jeunes  qui scandent leurs textes en rap ou en slam et la plupart d'entre eux partagent leur engouement pour les mots sur les nombreux réseaux sociaux.

Sandrine est poète elle aussi même si elle se dit modestement auteure parolière. Sur son compte Facebook, elle partage ses émotions en vers pour notre plus grand plaisir et elle possède aussi un blog en plus de ses publications "papier". Etre poète et moderne nest pas antinomique et cette jeune grenobloise ne néglige donc pas les opportunités offertes aussi bien par les nouveaux modes de communication que par la diffusion traditionnelle.

En plus de composer avec les mots, elle compose admirablement avec la vie puisqu'elle est maman et qu'elle a une vie bien professionnelle bien remplie au CHU de La Tronche. Je vous avais prévenu : elle est poète et moderne.

A son actif une première publication "Sur le fil" , à paraître en avril un deuxième livre à l'intention des enfants 'Trois petits tours et puis s'en vont" (car il n'y a pas d'âge pour aimer la poésie...), et déjà un nouvel ouvrage est en préparation qui s'intitulera "En apesanteur" et qui verra le jour en juillet.

Sandrine écrit par vocation et s'affirme dans cette voie au fil des années. Elle le fait en douceur et avec obstination sans s'aigrir des premiers refus des éditeurs, des dificultés rencontrées. Elle préserve sa petite musique intérieure, sa foi en ce qu'elle fait et reste ouverte aux autres, aux rencontres. C'est ainsi qu'elle écrit aussi des chansons pour les autres, par exemple pour Melville qui inteprète Un nouveau jour se lève (vidéo en bas de l'article).

Allez donc faire une petite escapade poétique du côté de son blog : http://plumie.blog.mongenie.com/

et en attendant, voici un de ses poèmes : 

Rien, finalement c'est bien. (jeudi 5 décembre 2011, 22h 15)

Tu attends quoi, là

Sur la route

Au bitume craquelé

Par trop d'hivers.

Le crépuscule a avalé

Le reste des dernières heures …

Il n'y a plus rien finalement

Et ce n'est pas si mal.

La nuit s'agrippe au réverbère

Laissant sur toi

Un goût amer, mais ce n'est rien.

Tu relèves ton col

Il est temps de rentrer chez toi,

Le chat t'attend …

Ou pas …

Rien, finalement c'est bien.


video buzz sur BuzzMoiça

Commentaire(s)

1

3

1

1

1

1

1

1

comments powered by Disqus
chargement en cours

Marre de la Pub ???
Rejoins-nous et connecte-toi, c'est 100% gratuit !